Ce banc mystérieux sur lequel François Hollande attendait Ségolène Royal

January 10, 2022 0 By JohnValbyNation

En 1983, Ségolène Royal a fait son entrée en politique lors des élections municipales de Trouville-sur-Mer. Épris d’elle, et comme le relate Le Pays d’Auge Littoral, François Hollande a suivi ses débuts depuis un banc entré dans la légende.

Cinq après sa rencontre avec François Hollande, Ségolène Royal a tenté sa chance en politique. Candidate sur la liste de Gilbert Hurel, elle parvient à ses fins à la suite des élections municipales de Trouville-sur-Mer en 1983, rejoignant le conseil municipal de la commune. Des débuts auxquels son compagnon (alors directeur de cabinet pour Max Gallo et Roland Dumas, porte-parole successifs du troisième gouvernement de Pierre Mauroy) a assisté depuis un banc devenu légende urbaine. “[Il] refusait systématiquement de pénétrer dans l’hôtel de Ville”, informe Le Pays d’Auge Littoral, “il attendait sa compagne à l’extérieur, en faisant les 100 pas le long du quai ou encore assis sur le banc devant l’entrée principale de la mairie. Ainsi, l’histoire du “banc Hollande” est né.

Pendant plus de trois ans, François Hollande l’a accompagnée dans ses trajets en train dans le Calvados. Ségolène Royal vient alors de Paris chaque matin avant de s’entretenir avec ses colistiers au bar Le Neptune, face à la mairie de Trouville-sur-Mer. Un an après avoir pris ses fonctions, la femme politique donne naissance à leur premier enfant, un garçon prénommé Thomas, lui-même devenu père. Le 28 juin 1986, ils accueillent Élise Clémence. Quatre mois plus tard, l’ex-ambassadrice des pôles quitte Trouville-sur-Mer avant de mettre au monde deux autres enfants en 1987 et en 1992, Julien et Flora. De son côté, l’ancien chef de l’État poursuit une ascension discrète au sein du Parti socialiste.

© Patrick Bernard-Guillaume Collet/BestimageFrançois Hollande et Ségolène Royal au mariage de leur fils Thomas le 8 septembre 2018 en Corrèze

Jamais mariés

Près de trente ans d’amour et pas de mariage. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir demandé la main de François Hollande. En 2006, face aux caméras de l’émission Sagas, Ségolène Royal s’est confiée sur sa vie de couple avec l’ex-Premier secrétaire du Parti Socialiste. “On n’est pas hostile du tout au mariage. Les choses se sont trouvées comme ça, les enfants sont venus, on était ensemble, on est toujours ensemble. On s’aime. J’attends que François me demande en mariage, a-t-elle déclaré. Et de prendre son courage à deux mains : François, veux-tu m’épouser ?”

Le couple vole pourtant en éclats, leur rupture est officialisée au soir du second tour des élections législatives en 2007. Et tandis que Ségolène Royal cultive le mystère autour de sa vie sentimentale (elle serait cependant proche du spécialiste de la finance Bruno Colmant), François Hollande, infidèle à son ex-compagne, s’est affiché au bras de Valérie Trierweiler trois ans plus tard.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Click Here: maori all blacks shop