Et si Netflix sortait au cinéma ses films sélectionnés à Cannes ?

December 9, 2019 0 By JohnValbyNation

Soucieux de répondre aux critiques concernant la sélection de ses deux films au Festival de Cannes, Netflix a émis la possibilité de les sortir au cinéma, dans un temps limité. Explications.

C’est un sujet sensible sur lequel Netflix a décidé de se positionner. Après l’annonce de ses deux films en Compétition à Cannes, la Fédération nationale des cinémas français n’a pas hésité à taper du poing sur la table pour faire entendre son désaccord. Le souci ? Plateforme SVOD oblige, Okja (Bong Joon-ho) et The Meyerowitz Stories (Noah Baumbach) ne seront visible que par les abonnés sur service (soit 98 millions de personnes à travers le mode) et donc, ne sortiront jamais au cinéma… ou presque.

Le géant américain a en effet expliqué dans un communiqué qu’ils envisageaient d’offrir une sortie en salles limitée pour les deux films sélectionnés à Cannes : “Notre ambition est de protéger l’art de raconter de belles histoires cinématographiques, telles qu’Okja et The Meyerowitz Stories, et de leur faire rencontrer leur public. L’évolution des choix des consommateurs et les nouveaux canaux de distribution ont aidé à engendrer une dynamique inédite dans l’histoire du cinéma, pour les cinéphiles et les réalisateurs. Et par-dessus tout, nous souhaitons que nos abonnés français aient la possibilité de regarder ces films où et quand ils le désireront, comme tous nos autres membres à travers le monde.

Un problème se pose pourtant. A cause de la législation en vigueur dans notre pays concernant la chronologie des médias, les abonnés français doivent attendre trois ans après la sortie d’un film au cinéma pour y avoir accès. Ce que l’entreprise américaine refuse catégoriquement : “Nous sommes convaincus que les cinéphiles français n’ont pas envie de voir ces films trois ans après le reste du monde. Cela dit, nous réfléchissons à la possibilité de distribuer ces deux œuvres dans des salles de cinéma françaises pour une durée limitée, en même temps que leur sortie sur notre service, tout en respectant la chronologie des médias. Nous avons réellement envie d’explorer toutes les options possibles afin de donner à ces films l’opportunité d’être vus par le public le plus large possible, sur divers types d’écrans ; car tout comme les autres acteurs de l’industrie française, nous souhaitons continuer à contribuer au développement et au financement de films.

Des déclarations qui devraient satisfaire à la fois les professionnels que les fans qui veulent découvrir les films de Baumbach et Bong Joon-ho. Comme le rapporte nos confrères du Figaro, Netflix pourrait donc demander auprès du CNC un visa temporaire qui permettrait à ses films de sortir sur un court laps de temps. Une semaine pour être plus précis, pour “un nombre de diffusions n’excédant pas six”.

Netflix devrait prochainement donner sa décision finale.

Les premières images d’Okja :

Okja Teaser VO