Cascades, scènes effrayantes… Mais comment ces enfants ont-ils fait ?

November 29, 2019 0 By JohnValbyNation

De Bird Box à Harry Potter en passant par L’Exorciste, nombreux sont les films qui mettent en scène des enfants dans des situations à haut risque ! On vous raconte 10 secrets de tournage qui révèlent comment les jeunes comédiens ont fait illusion.

1. Bird Box
+

Les deux petits êtres qui donnent sa soif de survie à Malorie (Sandra Bullock) sont incarnés par Vivien Lyra Blair et Julian Edwards. L’actrice de Bird Box se souvient des moments les plus risqués du tournage : “Leurs parents m’ont fait confiance alors qu’on allait tourner des scènes sur un bateau les yeux bandés mais il savaient qu’on allait leur rendre sains et saufs“. Retenez votre souffle pendant la séquence dans les rapides !!!
Lire la suite

© Merrick Morton/Netflix

Bird Box

Les deux petits êtres qui donnent sa soif de survie à Malorie (Sandra Bullock) sont incarnés par Vivien Lyra Blair et Julian Edwards. L’actrice de Bird Box se souvient des moments les plus risqués du tournage : “Leurs parents m’ont fait confiance alors qu’on allait tourner des scènes sur un bateau les yeux bandés mais il savaient qu’on allait leur rendre sains et saufs“. Retenez votre souffle pendant la séquence dans les rapides !!!

Bird Box Bande-annonce VF

 L’Exorciste

Pour jouer les scènes les plus choquantes de L’Exorciste, Linda Blair, alors âgée de 12 ans, a été doublée de plusieurs façons : c’est un acrobate qui la remplace dans la scène où Regan descend l’escalier telle une araignée et une gymnaste est filmée de dos pour le plan où elle enserre sa mère entre ses cuisses. Surtout, c’est une actrice recrutée pour sa voix éraillée qui prononce les dialogues les plus crus à la place de la jeune actrice.

Harry Potter à l’école des sorciers

Dans le premier volet de la saga Harry Potter, Hermione se retrouve coincée dans les toilettes des filles, pourchassée par un troll des montagnes. Emma Watson et ses camarades, âgés de 11 ans, ont joué face à un comédien costumé partiellement en troll (jambes, mains…) pendant que des techniciens faisaient exploser le décor autour d’elle. L’intégralité du corps du monstre a été rajoutée en post-production. En revanche, pour le plan final, un cadavre de troll grandeur nature a été créé.

L’histoire sans fin

Tous ceux qui ont vu L’Histoire sans fin se souviennent de la scène déchirante dans les marécages de la mélancolie : Atreyu et son cheval sont pris au piège et s’enfoncent inexorablement dans une eau plus que vaseuse… Angoissante, la scène a aussi été un défi à tourner : le cheval refusait de se laisser immerger et le jeune acteur a failli se noyer, aspiré par la plateforme qui contrôlait la descente de l’animal.

E.T. l’extra-terrestre

Reprise 30 ans plus tard dans Stranger Things, la célèbre course-poursuite en BMX n’aurait pas dû ressembler à ce que l’on voit dans le film. Steven Spielberg avait simplement prévu d’équiper Elliot et ses amis de vélos Kuwahara, la marque à la mode dans les années 80, mais lorsque Robert Cardoza est venu faire une démonstration d’acrobaties, Spielberg a décidé de remplacer les acteurs par de jeunes riders pour inclure des tricks à la séquence.

Ça

Pour préserver la terreur sur le visage des enfants lorsqu’ils rencontrent le clown Grippe-sou pour la première fois, Andy Muschietti a volontairement tenu Bill Skarsgård séparé du reste du casting. En réalité, les enfants se sont révélés très amusés par le costume. Après une scène particulièrement éprouvante, le comédien s’est inquiété de l’état psychologique du jeune Jack Dylan Grazer. Celui-ci lui a alors répondu, détendu : “J’adore ce que tu fais du personnage” !

Sans un bruit

Dans la séquence finale de Sans un bruit, lorsqu’Evelyn (Emily Blunt) cherche à échapper à la créature dans la cave inondée, elle cache son bébé nouveau-né dans une boite à chaussures qu’elle laisse flotter. Le bébé est en réalité joué par deux jumeaux, Ezekiel et Evangelina Cavoli, dont les parents étaient présents sur le plateau. Malgré les craintes de l’équipe pour la sécurité des enfants, les plans ont été tournés rapidement et sans encombre.

Battle Royale

Saviez-vous que les jeunes acteurs de Battle Royale ont tout fait eux-mêmes ? Contrairement à bien d’autres films mettant en scène des enfants, ce film japonais n’a pas été tourné avec l’aide de cascadeurs ni de doublures. Même pour les scènes les plus intenses, comme les combats au corps-à-corps et celle de la pendaison, les comédiens ont joué leur personnage jusqu’au dernier souffle.

Le Bon Fils

Ce film oublié de 1993 avec Macaulay Culkin et Elijah Wood se termine par un duel entre les deux acteurs, âgés de 13 et 12 au moment du tournage. En haut d’une falaise, Susan, la gentille maman, fait le choix de sauver son neveu plutôt que son fils psychopathe. Un faux rocher a été construit pour dissimuler les câbles de sécurité. La chute finale d’Henry (Macaulay Culkin) a été tournée sans cascadeur, permettant un plan spectaculaire sur le jeune comédien tombant dans le vide.

Simetierre

Passé à la postérité pour son rôle d’Aaron dans La Fête à la maison, le jeune Miko Hughes a fait ses premiers pas devant une caméra âgé d’à peine une trentaine de mois dans Simetierre. Pour jouer les scènes où l’enfant est possédé, un stratagème astucieux et vieux comme le cinéma a été employé : il a uniquement tourné lorsque son visage est visible. Tous les autres plans, notamment les plus gore, ont utilisé un mannequin à sa taille. Un montage efficace fait le reste !

Click Here: Maori All Blacks Store